2011
10.08

« intouchables »

player_gen_cmedia=19253309&cfilm=182745.html

A voir absolument, vous ne pourrez pas rester insensibles à cette histoire, de l’émotion et des fous rires, j’ai adoré le voir et adoré y jouer même si je n’y fais qu’une brève apparition. Sortie le 1er novembre…

8 commentaires pour le moment

Ajoutez votre commentaire
  1. Comme beaucoup de spectateurs, j’ai été ému à la fin du film « Intouchables » en apercevant – enfin !- cette mystérieuse Éléonore. Vous aviez quelques secondes à peine pour laisser au spectateur cette bouffée d’émotion, pour lui donner envie, l’espace d’un déjeuner d’être dans le fauteuil de Philippe, en face de vous…
    Ami personnel de Philippe Pozzo, je me suis pris à rêver pour lui d’une vie éclairée par un sourire aussi subtilement beau que le vôtre. Bravo !
    Vous trouverez des photos de lui sur mon blog : http://yvesballublog.canalblog.com/archives/2011/11/06/22593044.html

  2. Merci beaucoup pour votre commentaire :-)
    Lorsque les réalisateurs m’ont sollicité pour ce rôle, ils m’ont donné le scénario et le dvd du reportage sur Philippe…avant de lire et de voir j’ai tout de suite dit oui même si ce n’est qu’une apparition !!!…Je trouvais l’histoire incroyable et cet homme fascinant. Le reportage n’a fait que confirmer cela, c’est une vraie lecon de vie, de courage et d’humilité que Philippe nous donne.
    Quant à mon sourire c ‘est un de plus , je suis certaine que celui de ses enfants et de sa femme lui éclairent la vie chaque jour…;-)
    Amitiés

  3. Aujourd’hui j’ai enfin été voir « Intouchables » et j’ai adoré, un super moment de détente avec, pourtant, un sujet qui ne prète pas forcément à la plaisanterie et à l’humour, les rôles sont interprétés avec beaucoup de talent. Sachant que l’histoire est vraie, c’est une bonne leçon de vie et d’espoir ainsi que pour ces gens qui viennent d’un milieu « défavorisé » à la base et qui découvrent, dans ce cas précis, que le bonheur ne se fait pas qu’avec l’argent et que la richesse d’une amitié se compte avec la richesse énorme du coeur… Cerise sur le gâteau, j’ai adoré votre apparition pour ce qui a été pour moi une « beautiful and nice end ».

  4. Bonjour Dorothée,

    J’ai vu intouchables hier soir et j’ai beaucoup aimé.
    Tous les acteurs portent le film.
    Bon dieu ce que vous êtes belle.
    La femme dont tout homme rêve.
    Je vous souhaite beaucoup de bonheur et espère vous voir un peu plus souvent à l’écran, ce dont je ne doute pas.

    Cyril Duprey

  5. en voyant Intouchables, j’ai d’abord été ému par cette histoire … handicapé mais plus mobile que Philippe, je suis entré dans sa peau facilement…. Et quand j’ai vu votre personnage apparaitre dans ce restaurant, je me suis demandé comment un « écorché » pouvait attirer une aussi belle femme.
    Votre bref passage m’a laissé songeur ! …

  6. Je regarde ce film (ou j’en écoute la bande son) tous les jours …
    Chaque seconde y est parfaite.
    Du début à la fin (sublime).

    Revoir ce film ne crée aucune lassitude.
    Bien au contraire.

  7. J’ai aimé le bon esprit de ce film. C’est propre et ça sent bon !
    Cela m’a rappelé un grand ami décédé en Mai 2007, Pierre Panis. Il commençait son témoignage ainsi :
    « J’étais… viticulteur-arboriculteur, hyper dynamique… Un jour, j’ai commencé à être gêné pour utiliser un tournevis. Aujourd’hui, je suis entièrement paralysé, trachéotomisé, branché à un appareil respiratoire et ne peux désormais remuer que les yeux. Par bonheur, je possède un ordinateur équipé d’un logiciel spécial qui me permet d’écrire avec les yeux… ». Et il écrivait des poèmes et, immobile, il trouvait la force de bouger ses fesses et de s’organiser des pèlerinages lointains dans son camion équipé et médicalisé…
    Les regards larmoyants et la compassion ne l’intéressaient pas ; il avait simplement une immense envie de vivre et de rire en prenant plaisir à faire goûter le bon vin de ses vignes…
    J’aime ce film et son message sur fond de « droiture » dans les actes de tous les personnages…
    Et vous belle Dorothée, vous êtes la cerise sur cette gourmandise, la guérisseuse des coeurs blessés… Bise…

  8. En guise de post-scriptum et en quelques mots : « Intouchables » m’a touché !…